Le 21/01/2010

Combien de fonctionnaires en France ?

La France compte près de 7 millions de fonctionnaires. Et leur nombre n’a cessé d’augmenter depuis 30 ans. La Cour des comptes évalue le nombre de fonctionnaires à 5,2 millions. Ils sont 6,9 millions, si l’on comptabilise tous les salariés rémunérés avec l’argent public sans avoir le statut de fonctionnaires. Le coût moyen d’un fonctionnaire […]

Trez5La France compte près de 7 millions de . Et leur nombre n’a cessé d’augmenter depuis 30 ans.

La Cour des comptes évalue le nombre de fonctionnaires à 5,2 millions. Ils sont 6,9 millions, si l’on comptabilise tous les salariés rémunérés avec l’ sans avoir le statut de fonctionnaires.

Le coût moyen d’un tout au long de sa vie est de 3,5 millions d’euros, selon la Cour des comptes.

Analyse de Nicolas Lecaussin,directeur du développement de l’ IREF (Institut de recherches économiques et sociales) :

« D’après la Cour des Comptes, le nombre de fonctionnaires (y compris ceux de l’Etat) ne cesse d’augmenter. C’est vrai. Cependant ils ne sont pas 5 millions mais plutôt 7.

Le ne cesse de le répéter : le nombre de fonctionnaires baisse car un seul fonctionnaire sur deux – ou sur trois – partant à la retraite est remplacé. Les paroles ne correspondent pas à la réalité.

Un rapport de la Cour des Comptes sur les effectifs de l’Etat rendu public début décembre [2009] montre que le nombre de fonctionnaires a augmenté de 36% depuis 1980 : il y en a eu 1,4 million de plus en trente ans. En même temps, l’emploi total en France progressait deux fois moins vite (18%). Le de la Cour des comptes déplore, bien entendu, la rigidité et l’absence de vision stratégique de l’Etat dans ce domaine…

Un Français sur cinq est employé dans l’une des trois fonctions publiques

D’après la Cour, au début de l’année 2008, les trois fonctions publiques (Etat, collectivités territoriales et hôpitaux) employaient au total 5,2 millions d’agents, dont près de la moitié (2,5 millions) pour l’Etat. Cela représente un peu plus de 20% de l’emploi total en France.

Pour son personnel, l’Etat dépense aujourd’hui deux fois plus qu’en 1980 soit environ 48% de son , c’est-à-dire 15,5% du PIB.

Or, contrairement à la légende gouvernementale, toutes les fonctions publiques ont progressé : la territoriale a augmenté de 71,2% depuis 1980, la hospitalière de 53,4% et la d’Etat de… 14,3%. Pas de répit donc pour l’augmentation du nombre de fonctionnaires.

On ne sera pas surpris d’observer que dans certains domaines, la France a beaucoup plus de fonctionnaires que ses voisins : on compte par exemple 1 policier pour 250 habitants contre 1 pour 380 en Grande-Bretagne. Le « à la française » aurait-il des résultats meilleurs ? Il ne manque pas de capital humain !

Mais il faut tenir compte de 2 millions de salariés payés par les contribuables

En fixant le nombre de fonctionnaires à 5,2 millions, la Cour passe sous silence tous les salariés qui ne relèvent pas de la fonction publique au sens strict, mais qui sont payés par les pouvoirs publics sans avoir le statut de fonctionnaires. Or, ils sont très nombreux tous ces agents rémunérés par l’Etat, les organismes publics ou parapublics et les entreprises publiques. Leur recensement a été fait par un rapport passé inaperçu : le rapport annuel sur l’état de la fonction publique publié en 2007 par le Conseil supérieur de la fonction publique de l’État.

Si l’on comptabilise tous les salariés rémunérés avec l’argent public, fonctionnaires ou pas, le total atteint environ 6,9 millions de personnes soit 26% de la population active française. C’est donc un Français sur quatre qui appartient au secteur public.

Sur ces quelque 2 millions de personnes hors fonction publique, environ 712 000 sont des agents des entreprises publiques (Poste, RATP, SNCF, etc..) et 700 000 autres travaillent dans des organismes privés à public (, enseignement privé, organismes de protection sociale, etc.).

Tous ces employés dépendent de l’argent des contribuables autant pour leurs salaires que pour leur . Si l’on en croit la Cour, le coût moyen d’un fonctionnaire tout au long de sa vie est de 3,5 millions d’euros. Donc, au total, les personnes employées par l’Etat coûtent 24.500 milliards d’euros aux contribuables français…

Il faudrait que l’Etat refasse ses comptes. Il pourrait ainsi s’apercevoir que ses coûts salariaux sont les vrais responsables des déficits et de la (alors que les investissements publics dont on nous parle tant sont comparativement ridicules, comme en atteste une étude de l’IREF ) ».

Le site de l’ IREF

Publié par Observateur le 21/01/10

Print Friendly

Articles relatifs


  • Pingback: » ¨ ilys

  • DUPRAT

    « le coût moyen d’un fonctionnaire tout au long de sa vie est de 3,5 millions d’euros. Donc, les fonctionnaires coûtent 24.500 milliards d’euros aux contribuables français… »
    je vous cite…le problème est que votre raisonnement est faux! Car les fonctionnaires rendent un service en contre-partie; il ne s’agit donc pas d’un coût « sec »; A combien de milliard d’euros va se monter la facture lorsque nous aurons « externalisé » tout ce travail des fonctionnaires vers des entreprises privées qui, à grand coup de contrats privilégiés, coûtent bien plus cher pour une qualité de service quasi nulle?

    Il faudrait effectivement que l’Etat refasse ses comptes car les vrais responsables des déficits et de la dette ne sont pas les coûts salariaux des fonctionnaires mais les milliards distribués aux immigrés qui ne travaillent pas, touchent des RSA, allocations familiales, et autre CMU; Là , on peut parler de « coût » pour le contribuable car il n’y a aucune compensation si ce n’est que les désagréments des tensions entre groupe sociaux.

  • Pingback: Syndicats de la fonction publique:1 milliard d' euros de subventions | Observatoire des subventions

  • Pingback: critique des administrations locales par Zoe Shepard | Observatoire des subventions

  • Pingback: Témoignage de Zoé Shepard sur l' administration | Observatoire des subventions

  • Pingback: Mafia d’état: 1 milliard d’euros pour les syndicats du public !

  • paquis

    « Tous ces employés dépendent de l’argent des contribuables autant pour leurs salaires que pour leur retraites ».
    Alors, passons l’éducation, la gendarmerie, les pompiers, la préfecture entreprises privées. personnellement, je suis fonctionnaire sans avantage (catégorie C) et je ne regretterais rien en passant dans le privé.
    Par contre, lorsque les parents verront leur facture de restauration scolaire et paiement des heures de cours, ou deplacement intervention pompier, gendarmerie, infirmière, Nous verrons quelle était la solution la plus economique pour l’usager.

  • paquis

    Lorsque vous dites « la fonction publique territoriale a augmenté de 71,2% depuis 1980″ il serait bon de dire que la fonction publique territoriale s’est vu « récupérer » tous les fonctionnaires des collèges et lycées ayant le grade d’agent entretien, personnel de cuisine, … qui appartenaient à l’origine à la fonction d’état et que la fonction publique d’éta a décidé, comme ca, de leur transferer : CALA S’APELLE LA DECENTRALISATION . ca en fait du monde en plus tout d’un coup pour la territoriale et sans l’avoir choisi. du coup, l’état se sent plus « léger ».

  • LAZZAROTTO DENIS

    BONJOUR,
    JE SUIS UN OUVRIER A LA RETRAITE JE VIENS DE DIVORCER MA FEMME EX INSTITUTRICE A LA RETRAITE AUSSI EST PARTIE A 55 ANS 35 ANS D’ACTIVITEE TOUCHE 2100 EURO PAR MOIS.MOI PARTI A 60 ANS 42 ANS D’ACTIVITE EN USINE TOUCHE 1400 EURO.CHERCHEZ L’ERREUR.

  • pepe

    la cour des comptes annonce une somme concernant le montant dépensé par l’état pour un fonctionnaire :3.5 millions d’euro par carrière,
    ramené au mois sur une carrière de 40 ans cela fait une moyenne de 7291 euro mensuel
    en dehors des salaires, quels sont les dépenses prises en considérations dans ce montant ?

  • vivi

    dés que j’ai vu les chiffres je me suis posé la meme question que toi pepe…
    Je serai curieux de connaître la réponse???

  • Thotho

    Vous oubliez que les fonctionnaires payent des impos ce qui réduit nettement leurs coups. de plus un fonctionnaires c’est un chômeur de moins donc pas d’ACEDIC. Un fonctionnaire fait des achat donc paye de la TVA et ont peut continuer comme ca longtemps.
    J’ajoute pour les pompiers que 90% sont volontaires donc coûtent bien moins cher car sont disponibles 24h/24 en étant payer que lorsqu’il interviennent!

  • SIDER

    Le problème de la fonction publique ce sont les politiques qui pour la moindre opération financées par les deniers publiques en détournent une partie pour alimenter leurs caisses.

    A cela s’ajoute:
    - le personnel incompétent recruté par népotisme et les intrigues pour les promotions (qui au passage cotisent au parti sur leur traitement indu).

    -la démotivation du personnel compétent et consciencieux quant leurs collègue se croient au « Club méd »

    - la lourdeur administrative

    - le nombre de « placardés » qu’on ne peut pas virer, 2 catégories:
    a) ceux dont la nouvelle équipe politique ne veut pas
    b) les « fainéants » toute catégories (dépression, incompétents, spécialistes de la machine à café…)

    Et cela est constant d

  • SIDER

    Suite du commentaire (interrompu par une frappe sur une touche inadéquate, donc:

    Cela est constant dans dans toutes les administrations, comme j’en ai fait l’amère expérience en tant qu’ingénieur des travaux ou enseignant (sauf la fonction Hospitalière):

    - la mairie de Paris (RPR, sous Chirac)
    - la mairie de St Denis (PC)
    - la mairie de Poitiers (PS)
    - l’Université de Poitiers (Etat)
    - le lycée technique de Clamart

    Actuellement je suis travailleur indépendant et je constate que je n’aurais quasiment pas de retraite contrairement à bon nombre de glandeurs de la fonctions publique.

    Personnellement je suis pour le maintient d’une fonction publique et la SUPPRESSION TOTALE du statut de fonctionnaire (les employés se verraient obtenir de simple CDI comme tout le reste des travailleurs).

  • françoise

    d’accord pour supprimer le statut de la fonction publique sauf pour les régimes régaliens, avec interdiction de faire grève ou de manifester et applicable à toute la famille qui en bénéficient (honte aux gendarmes et leurs famille qui ont le beurre et l’argent du beurre), ceux qui ont le statut de fonctionnaires DOIVENT ACCEPTER LES MUTATIONS, c’est dans leurs contrats, mais l’état a encore une fois laisser faire…

  • petite fonctionnaire en colère

    J’ai pris moi aussi ma calculette en voyant la somme mirobolante de 3,5 millions d’euros que représente le coût MOYEN d’un fonctionnaire. J’en arrive à un montant mensuel de 4861 euros en comptant 40 années de travail + 20 années de retraite (tous n’arrivent pas à 80 ans et la durée de vie est inversement proportionnelle au salaire). Il est vrai qu’il faut rajouter des charges qui existent aussi d’ailleurs dans le Privé. Je ne connais aucun fonctionnaire à la retraite qui touche même la moitié de ce montant, même à taux plein!
    Bien sûr il y a les hauts fonctionnaires, et on parle de coût MOYEN. On peut nous faire avaler n’importe quoi de cette façon. C’est comme lorsqu’on parle du PIB/habitant des pays où il existe une grande misère. Prenons le cas du Brésil, actuellement très à la mode. Avec un PIB/hbt d’environ 11000 US Dollars (soit moins de 1000 us dollars/mois), le salaire minimum est de seulement environ 200 euros mensuels. on pourrait prendre le cas d’autres pays d’Amérique Latine,c’est la même chose, voire pire.
    Pour en revenir aux fonctionnaires. C’est sûr que les hauts fonctionnaires ne font pas grève. Ils n’ont pas à lutter pour garder leurs privilèges,eux (de vrais privilèges : voitures et maisons de fonction ou de service, voyages en classe affaires). C’est eux qui nous montent les uns contre les autres. Il faut toujours un bouc émissaire. Les (petits) fonctionnaires ruinent l’Etat, les Arabes provoquent le chômage… Ils détournent notre regard des gros abus et nous plongeons. Nous regardons vers où, ils nous indiquent. Croyez-vous que les fonctionnaires fassent grève par plaisir? Ils sacrifient une journée ou deux de salaire pour défendre leur pouvoir d’achat.
    Analysons les différences de salaires entre les plus bas et les plus élevés, aussi bien dans le privé que dans l’Aministration. Existe-t-il une justification a de telles différences. pour combien de générations les plus riches vont-ils épargner alors que le nombre de sans abris ne cesse d’augmenter!

  • deter

    Je rigole pas mal en voyant ce petit dossier. N’importe qui qui n’a rien compris au role de la fonction publique dirais pareil.
    Néamoins je pense que vous aavez tord,en essayant de faire passer les fonctionnaires pour des bouffeurs de fric. Il est vrai qu’il sont payé par l’etat, et l’etat preleve aux citoyens un impots, donc indirectement les gens les rémuneres, de plus l’etat fait une difference dans le traitement de l’impot, les plus riches payent plus que les plus pauvre.
    Tout cela pour quoi ? et bien la solidarité, et oui je ne pense pas qu’un pauvre irait se soigner a l’hopital ou une journée de soin coute plus de 1000 euros ? Et bien non ,et on aurait donc une société a deux vitesses.
    Donc au lieu de sortir des vieux arguments contre la fonction publique, dites simplement que la solidarité vous vous en fiché, et que l’égalité devans l’acces au soin, a la police ,la sécurité ou tout autres administration, cela ne sert a rien.
    C’est vrai qui a besoin d’une route bien entretenue, ou d’une éducation gratuite? Qui a besoin de la poste pas trop chere et des transports en commun subventionné?
    Pas ceux qui roules en voiture de luxe, c’est sur…
    A mediter la dessus ^^

  • http://www.contrepoison.over-blog.com bobforrester

    bjr

    A en lire certains ( sortes de poujadistes ignares ) ils appellent de leurs voeux soit la société à l’américaine ( chacun pour soi Dieu pour tous!)sans SS ni indemnités de chômage mais la mendicité ; soit la société fasciste qui parquera la population dans des camps afin d avoir les mains ( pleine de sang) libres pour éliminer la fonction publique. Je note au passage que les pleureuses ne crachent pas sur le remboursement des soins médicaux de la sécu qui soit dit en passant est une institution tout ce qu il y a de plus communiste où joue à plein la solidarité humaine ( mais ces abrutis sont ils encore humains ?) puisque la règle c est  » de chacun selon ses capacités-la cotisation- à chacun selon ses besoins – les traitements ». Nos ultra libéraux ( ultra tout court !) ont bonne mine ! Sont ils prêts à renoncer à la Sécu ?Bande de Gribouilles ignares! Quant aux immigrés – je suis contre l’immigration- ils coûtent 36 milliards par an , ce qui est proche du déficit de cette même sécu! Parlons de la dette . Il y a un poujadiste qui l’impute à la fonction publique. Notre Diafoirus se trompe de diagnostic : qu’il se pose donc la question des emprunts à intérêts de l’Etat auprès des banques depuis que Pompidou, employé de Rothschild, leur a donné le privilège de la création ex nihilo de la monnaie . Monnaie que les banques prêtent à intérêts à l état !!! Calculez le montant cumulé de ces intérêts et vous obtiendrez à peu de chose près le montant de la dette publique actuelle ! Vous avez compris le raisonnement ceux qui jouent les poujadistes savantissimes ?Combien de nos compatriotes connaissent cette situation invraisemblable qui permet aux banquiers, évidemment tous liés aux Pouvoirs, de prendre la place normalement dévolue à la BF de créer de l argent qu’ils n ont pas sous forme de crédit ? Leur taux de couverture n excédant jamais les 10% . C’est là que gît l’origine de la dette publique . Cela dit il y a certainement trop de fonctionnaires improductifs , de gratte-papiers inutiles mais achtung à ne pas jeter le BB avec l’eau du bain ! A quoi servent tant de députés , les sénateurs et nombre d’élus locaux sinon à faire entretenir par les productifs une bande de copains politiques de tous bords? L’état coûte certainement trop cher mais c est l’état de cette société capitaliste qu’il faut révolutionner et non faire semblant de réformer comme ces hypocrites de PS prétendent le faire: on a tout essayé et ça ne marche pas , autant appliquer un cautère sur une jambe de bois !Et on a rien vu car la crise mondiale du crédit n a pas fini de produire ses effets délétères , il faut nationaliser vite fait toutes les banques et rétablir la BF dans ses fonctions !

  • Pingback: FRANCE REVOLUTION ! « JACQUESLUCIENNE

  • Arnaud

    Je pense qu’il y a 2 types de citoyens en France aujourd’hui:
    - Les privilégiés qui ont la garantie de l’emploi, qui peuvent se mettre en grève quand bon leur chante, qui bénéficient des 35 heures, qui ne se trouvent jamais assez nombreux pour faire leur travail, qui refusent de bouger, qui ont des augmentations quasi automatiques mais qui n’ont aucune obligation de résultat, …;
    - les exploités qui doivent se défoncer pour faire leur travail car ils savent que la vie de l’entreprise qui les emploie en dépend, qui ne bénéficient donc pas des 35 heures dans les faits, qui ne peuvent pas se permettre de faire grève, qui doivent récupérer quand les services publics sont en grève, …
    Pensez-vous que cela peut durer ?

  • http://Hytloday goffredi

    Outre le fait qu’ils soient très nombreux, ils déteignent sur le privé, qui copie la « méthode administrative » RIB, couleur de votre slip, revenus ETC..
    Ils ont aussi perdu la notion du service, nous ne sommes pas des clients, mais des usagers !
    Ils ne sont pas des faciliteurs mais des empêcheurs, trop pinailleurs ETC..
    Regardez les subventions, lorsque l’on sera tous « aidés » on deviendra tous fonctionnaires, quelle belle vie ce sera.
    Retraite au même âge, durée de cotisation identique, droit de grève, syndicats puissants, vive le fonctionnariat, un mot d’ordre : « tous fonctionnaires »

  • bert

    La fonction publique est indispensable pour le maintien du niveau de prestations sociales qui par bonheur proteges les plus demunis.
    Là ou cela devient problematique, c’est lorsque l’on commence a se pencher sur les avantages des regimes speciaux dont beneficient nombres de fonctionnaires…
    En quoi ces travailleurs tant « speciaux » peuvent justifier qu’ils puissent beneficier d’avantages disproportionnés en comparaison avec le reste des travailleurs du privé.

    L’autre point a mettre en avant est le manque de devoir de resultat, en particulier dans la gestion des ressources publiques. Pourquoi, sans pour autant degrader le niveau de la prestation ne pourrait on pas exiger d’un service publique que des indicateur d’efficience soient suivis ? je pense que l’argent de chacun des contribuables de ce pays se doit d’etre administrer de la forme la plus stricte et efficace, de facon a pouvoir donner le meilleur service possible. Pourquoi acceptons nous que notre budget pour l’education qui est un des plus elevé de la planete genere un des pire resultat.
    I y a en tout etat de cause non pas un probleme de ressource mais bien un probleme de mentalite de ceux qui administre ces ressources.
    Pourquoi un pays comme la france doit il reposer sur le volontaria de profession tant importantes comme les pompiers quand nous devrions etre capable de proposer un salaire descent a ceux qui ont fait fois de nous proteger ou secourir….

  • brajon

    bonjour je suis charpentier couvreur,je travaille
    depuis 1972 jai 53ans je prend ma retraite a
    qu’elle annee!!!!merci le prive.

  • michel

    Des fonctionnaires OUI mais qui bossent…
    Allez faire un tour dans certaines administrations
    et vous verrez des gens payés à promener des cafetières dans les couloirs ou à surfer sur internet et j’en passe…
    Il faudrait vraiment savoir pour quelles taches
    ces fonctionnaires sont rémunérés???
    Hélas c’est pas demain la veille.
    Michel.

  • NICOLLET

    Je suis scandalisé par l’empleur qu’a pris le gaspillage de l’éffort financier des francais par les gestionnairs de la « Fonction Publique »,donc par l’état lui même.
    Je ne veux pas rentrer dans la polémique des chiffres, mais j’aborderai simplement la question des retraites.
    Comment faire admettre que, dans une période si difficile que celle que nous vivons et que nous vivrons dans la prochaine décénie, il puisse éxister en France des modes de cacul des retraites si différents entre les 7 millions de fonctionnaires et le reste des citoyens ?
    Les fonctionnaires bénéficient de multiples avantages financier durant leur activité, salaires moyens supérieurs, sécurité de l’emploi etc. Mais pour le cacul des retraites je suis partisant d’une seule et unique méthode de calcul applicable à tous valeur du point, conditions de départ, age de départ à la retraite etc.
    L’état peut et doit pour la simple justice revoir intégralement ces conditions et le plus vite possible car si non il sera conduit à le faire plus tad dans des conditions plus difficiles. Il y a des milliards d’euros à écionomiser et c’est bien le moment!
    Même si ces modiffications doivent déclancher des mouvements de colère il faudra les réaliser, au moins pour qu’il n’y ai plus que des francais égaux devant la justice sociale.

    J.C. le 7-11-2011

  • Arnaud

    L’état est le pire des employeurs, il n’y a qu’à voir ne nombre d’avantage donnés à la fonction publique. N’oubliez pas que nos politiques eux-même vivent aussi de l’argent publique. Il leur sera d’autant plus difficile de se serrer la ceinture . Pourtant il faudra réduire les dépenses car à force de ponctionner les entreprises privées on les rend nos compétitives et donc soit elle font faillite soit au mieux elles délocalisent pour survivre. Je veux aussi dénoncer les syndicats qui s’emploient à défendre les fonctionnaires sans se soucier de ruiner le privé. Mais sans doute la fonction publique est-elle plus juteuse pour eux ?

  • COUQUE

    Pour compléter le commentaire de Madame ou Monsieur Nicollet qui parle des retraites laissez moi vous parlez de mon cas et de celui de mon ex beau frère , ex militaire (adjudant chef qui n’a fait aucune campagne à l’étranger;

    voici ma situation personnelle: 31 ans de carrière uniquement dans le privé
    retraite 336 euro d’une part et 150 euros retraite complémentaire soit 486 euros mensuel
    l’adjudant: 29 ans 9 mois de carrière 1700 euros. Pour compléter concernant mes beaux parents tous deux fonctionnaires de l’éducation nationale a ce jour pour 1 personne un peu plus de 3000 euros par mois l’un des conjoints étant décédé. j’ai donc recréé à 65 ans une auto entreprise pour vivre à peu prêt normalement. Et les fonctionnaires parlent d’égalité? oui façon socialo-communiste: d’abord moi et après les autres ( tous ceux qui ont travaillés toute leur vie, et qui travaille encore) s’il en reste. Alors vous les fonctionnaires profitez encore un peu de nous cela ne durera plus très longtemps car le privé ne pourra bientot plus vous engraisser.
    SG

  • yas

    Pour connaitre la fonction publique d’Etat depuis presque 2 ans, la plupart des éléments soulevés ici sont déjà mis en application:
    Il y a des objectifs en terme quantitatif et qualititatif à atteindre plusieurs fois par ans.
    Les horaires des fonctionnaires sont rarement de 35 heures meme si l’on peut récuperer ses heures en partie.
    Les retraites des fonctionnaires sont differemment calculées car la plus grande partie des revenus pendant la vie active sont des primes et n’entrent donc pas dans le calcul des retraites.
    L’emploi à vie des fonctionnaires est un droit sensé protéger leur indépendance vis à vis du pouvoir hiérarchique et leur permettre d’exercer leurs fonctions dans une totale impartialité.
    Il est malheureusement vrai que certains fonctionnaires sont des boulets spécialiste de la machine à café, de la pause clope et qui ne décroche pas le téléphone quand il sonne. Mais pour ceux là, il y a d’autre personnes qui sont obligés de travailler à des rythmes insoutenables pour compenser. C’est un abus de l’emploi à vie qui fait penser qu’on a tous les droits. Mais je tiens aussi à préciser que dans le privée c’est la meme chose pour tout salarié qui ne contesterai jamais de décision hierarchique et se contenterai de travailler au ralenti. Dur de faire quelque chose contre cela…
    Enfin Internet je suis restreint pas, à part pour les sites gouvernementaux qui ne sont pas specialement connus pour leurs jeux en libre accès.

  • yas

    NB: Si j’ai choisi d’être fonctionnaire c’est parce que j’aime la France et je suis fier de la servir. Il est clair qu’il faut diminuer le nombre de fonctionnaires qui est trop important toutefois des restructurations internes seraient bien plus profitables à la fois en matière d’efficience des structures hierarchiques ( qui sont à la discrétion des chefs de services, donc qui different d’un service à l’autre) mais aussi en inversant la pyramide des fonctionnaires ( il me semble que 80% des fonctionnaires du ministere des finances sont de catégories A ou A+; de la redondance des postes est clair de ce coté là). En clair, il faudrait beaucoup de C, un peu moins de cadre B, encore moins de cadre A, et très peu de A+. Bon courage pour faire passer la pilule…

  • kalheo

    Le problème n’est pas « les fonctionnaires », qui sont nécessaires et utiles au pays, mais « L’EXCES » de fonctionnaires !!!

    Question : Pourquoi avons nous en France, 2 fois plus de fonctionnaires que dans la moyenne Européenne ???

    Réponse : http://www.electionpresidentielle2012.net/

  • graczyk

    En quelques phrases : il faut comprendre que les services publique vivent sur le compte de la productivité ; nous avons besoin des services publique , le problème est que le salaire moyen d’un fonctionnaire est de 700 € par mois en plus qu’un privé , plus au fil des décennies , ils se sont offert une foule d’avantages que le privé n’a pas de plus ils ont l’avantage d’une sécurité d’emploi ce qui n’est pas le cas dans le privé .Rien que le fait de 700€ de plus par mois ( moyenne ) pour un fonctionnaire comment voulez – vous que le pays ne s’endette pas , pour le reste les chomeurs etc…heureusement que nous avons la solidarité car demain ce sera peut être vous qui perdrai votre emploi sauf pour les fonctionnaires pour eux pas de problème , alors devenont tous fonctionnaire et les patrons d’entreprise n’ont faire la productivité tout seul . Sans blague le gouvernement fait des économie sur le dos de la productivité en retirant les petits avantages comme pour les heures supplémentaires , non le salaire moyen des services publique doit diminuer de 700€ s’il avait déjà un équilibre ( milliard € ?) entre privé et public ce serait bien ,

  • MOURICOT

    POURQUOI AVOIR EN FRANCE DES GENS QUI DETIENNENT UN EMPLOI A VIE.ILS LE DISENT EUX MEMES QUE SE N’EST PAS LEUR PREOCUPATION PRINCIPALE , il suffit qu’ils aient un Bon CDI ,et vous allez voir qu’ils vont etres bien contents.Ceci evitera de confronter les gens vis a vis des autres.Un peu d’égalité s’il vous plait.Merçi

  • ROBERT

    je suis à la retraite du privé,et ma femme de l’enseignement.
    arretons de comparer public/privé,nous avons tous besoin de la fonction public mais la seule chose qu’il faudrait(egalité de ts les Français)mettre la retraite pour tt le monde pareil:
    retraite meme age,meme nombres de trimestes cotisés et meme années de prise en compte et non 6 derniers mois.apres cela le privé ne serait plus jaloux du public. Robert

  • Pingback: Les Pigeons sont les canaris de l’économie | Blog XC

  • Paul

    en ce qui concerne les postiers, ce n’est pas l’argent de l’etat qui les payent mais bien l’activité du groupe : Banque Postale, colis,courrier, bureaux de poste et ces dernieres années, etant beneficiaire, elle a reversé des dividendes à l’etat (environ 150 M€)

  • moscatel

    La France 65 350 181 habitants en 2012
    577 députés
    343 sénateurs
    2040 conseillers régionaux
    4042 conseillers généraux
    36 635 maires
    519 417 conseillers municipaux
    78 députés européens
    38000 élus intercommunaux (environ)
    total 601 132 z’élus (par nos votes)
    soit un élu pour 109 habitants (arrondi a la décimale supérieure)

    cherchez l’erreur
    étonnant non
    p.s.un oubli, plus un président de la république

  • Pingback: Le nouveau numéro des Dossiers du Contribuable : « Ils partent en vacances avec votre argent ! » sort en kiosque le 1er août | Francaisdefrance's Blog

  • Pingback: Combien de fonctionnaires en France ? | Observa...

  • olivier

    Visiblement l’orthographe ne doit pas faire partie des critères de recrutement par concours… Plus sérieusement, je suis rassuré de voir que je ne suis pas le seul à me poser ces questions. Pour moi, la solution est simple : suppression du statut de fonctionnaire – mise en place de contrats de 5 ans renouvelables 1 seule fois – sauf quelques domaines particuliers tels que la police, l’armée. Suppression des syndicats dans les services publics, qui sont un non-sens, et remplacement par des médiateurs élus.

    Résultat : + de justice sociale, + de proximité avec les citoyens, moins d’endettement de la nation sur la tête de nos jeunes générations (soit-dit en passant, je ne suis pas sur qu’elles vont bien vouloir assurer les services aux personnes dont elles auront payé le train de vie à crédit, et dont elles seront tenus d’assumer l’ardoise – ça risque de coincer un peu…).

  • daigle

    moi je dis stop .il faux juste gardé les personnes utile ex hopital, police, armé ;fini le monde des bisou n ours.comment on peut laissé faire a un homme de touché 3 emploi <maire député ministre et nous on et dans le batiment ou restauration avec des heures a tué les plus faible la retraite pour moi elle risque d etre courte si je claque pas avent car la restauration sais pas les 35 heures le salaire et dérisoire et les offre d emploi sont rare mes pas les demandeur et pour fini pole emploi il mont jamais trouvé un emploi il rentre dans notre vie privé a chaque convocation comme un ss et il faux travail pour eux non merci stop .