Le 14/11/2012

Quelles associations profitent de la réserve parlementaire ?

Le site Owni a publié une liste partielle des associations bénéficiaires de la réserve parlementaire pour 2011. Sur les 150 millions d’euros de la réserve parlementaire, 60 millions sont attribués chaque année aux sénateurs, et 90 millions sont attribués aux députés ( voir 90 millions pour les bonnes oeuvres des députés ). La manière dont […]

Le site Owni a publié une liste partielle des associations bénéficiaires de la réserve parlementaire pour 2011.

liste des associations bénéficiaires de la réserve parlementaireSur les 150 millions d’euros de la réserve parlementaire, 60 millions sont attribués chaque année aux sénateurs, et 90 millions sont attribués aux députés ( voir 90 millions pour les bonnes oeuvres des députés ).

La manière dont les députés et sénateurs redistribuent leur réserve parlementaire, totalement opaque et dénuée de tout contrôle, laisse libre cours au clientélisme et aux conflits d’intérêts.

Mais le site Owni, qui vient de publier une liste des associations bénéficiaires de la réserve parlementaire ( malheureusement non exhaustive), nous permet d’en savoir désormais un peu plus sur ces petits arrangements entre élus et associations.

La publication de cette liste des associations bénéficiaires de la réserve parlementaire révèle de nombreux conflits d’intérêts, comme le du club de réflexion du sénateur UMP François Grosdidier. Ce club de réflexion a touché la coquette somme de 50 000 euros en 2011, au titre de la réserve parlementaire, au nom du “Mouvement initiative et liberté”. Le Mil est un “parti associé à l’UMP”, d’après le site internet du Mil, qui, à ce titre, peut disposer de représentants dans son bureau politique. 50 000 euros d’argent public ont donc été distribués à un club politique disposant de ses entrées au sein de l’ UMP.

Autre cas flagrant de conflits d’intérêts avec l’ “Association developp durable territoire” ( association de développement durable du Territoire Maures, située à Saint-Tropez) . Cette association, qui a reçu 130 000 euros en 2011 au titre de la réserve parlementaire, a pour président Jean-Michel Couve, député UMP de la 4ème circonscription du Var…

Dans le même esprit, le Lion’s Club de Conflans-Montjoie a quant à lui bénéficié de 10 000 euros au titre de la réserve parlementaire 2011. Le président de cette association, Claude Ney, est directeur de cabinet chez Arnaud Richard, député UMP des Yvelines… Petits arrangements entre amis.

Pour voir la liste des associations bénéficiaires de la réserve parlementaire, ainsi que le montant des aides reçues en 2011, cliquer ICI

Publié par Rédaction le 14/11/12

Print Friendly

Articles relatifs

Cet article est taggé dans: , ,