Le 17/04/2012

Subventions à la presse

50 % du montant total des subventions à la presse bénéficient à 2 % des titres aidés, soit 9 titres ! Voici le montant des subventions à la presse. Le Parisien a bénéficié de la plus importante subvention en 2010, avec 16,8 millions d’euros pour Aujourd’hui en France et 3 millions d’euros pour Le Parisien. […]

50 % du montant total des subventions à la bénéficient à 2 % des titres aidés, soit 9 titres ! Voici le montant des subventions à la presse.

Subventions à la presseLe Parisien a bénéficié de la plus importante subvention en 2010, avec 16,8 millions d’euros pour Aujourd’hui en France et 3 millions d’euros pour Le Parisien.

Le Monde a reçu 17 millions d’euros de subventions directes en 2010.

Libération a bénéficié de 14 millions d’euros de subvention, Le Figaro de 13,2 millions d’euros, et Ouest-France de 11,8 millions d’euros.

Le budget 2012 prévoit 272,8 millions d’euros d’ directes à la presse, soit 31 millions de moins qu’en 2011.

Avec la réforme des aides à la presse, les titres souhaitant bénéficier des subventions les plus importantes ( plus de 1,5 million d’euros au cours des 3 dernières années ou plus de 20 % du chiffre d’affaires, en tenant compte des aides directes, mais aussi des aides au transport par voie postale ou ferroviaire) devront soumettre « dans le strict respect de l’indépendance éditoriale des titres et de la confidentialité attachée au secret des affaires« , le projet stratégique de l’entreprise. Avec le risque que l’Etat s’immisce dans la gestion des de presse…

Voici en détail toutes les subventions à la presse 2010

subventions à la presse

 

source:

Print Friendly
Publié par Rédaction le 17/04/12

Articles relatifs

Cet article est taggé dans: , , ,

  • Satelmarc

    Comment peut on espérer ensuite être informés de manière libre et objective ?
    J’aimerai bien que l’on n’utilise pas mon argent, sans arrêt et sans limites, à fonds perdus. Presse Océan est un journal qui devrait avoir disparu depuis au moins 10 ans !
    J’aimerai savoir le nombre d’acheteurs particuliers réels de ce journal ! La plupart du temps il est distribué gratuitement dans des lieux publics.
    A un moment il faudrait savoir dire STOP !
    A l’heure du tout numérique, la plupart des Français n’ont plus envie, ni les moyens d’acheter des quotidiens ! Ceux qui n’ont pas su anticiper et prendre le virage du numérique doivent disparaitre et ces subventions supprimées.

  • STER

    On ne me demande pas mon avis pour prendre sur ma maigre retraite de salarié du privé et en faire cadeau à tous ces déblatéreurs qui ne font que de la désinformation. STOP, stop avant que les Français ne se fâchent !!!

  • simonines

    Stop a toutes ces subventions a la presse , elle doit vivre de ses lecteurs ou mourir et tout cet argent doit aller a rembourser la dette nationale .

    Les journalistes sont trop payes et profite d une belle niche fiscale quant a leur salaire

    De plus ils font mal leur boulot et je souhaite que chacun decline sa sensibilite politique , ainsi le debat sera plus clair

  • Pingback: Médias locaux : subventions à la Nouvelle République… « Côté Pressignois

  • Pingback: La main-mise de l’état sur les organes de presse « Le Militant

  • http://www.legraindeweb.fr Marco

    Ces chiffres sont effectivement cruellement révélateur.
    Malgré tout, quel est l’intérêt de l’état de garder en place ces subventions. Je veux dire, au delà des lobbying, quel serait l’impact sur la presse national si de tels mastodontes ne recevaient plus leur subventions ?

  • elf

    Toute subvention à la presse est a priori malsaine.Affectons cet argent à autre chose : dette, pôle emploi…

  • Pingback: "La crise de la presse, c'est l'échec du capitalisme !" | Contrepoints

  • Pingback: Censure | LE GRISBLI

  • Candide

    Et bien, voilà qui réduit encore plus ma liste d’achat de ces « journaux » !!

    La presse en France ? A part reprendre les brèves de Reuters, les marronniers, utiliser la novlangue de la pensée unique… quel est le bénéfice intellectuel ou simplement informatif pour le lecteur ?
    Aucun, il n’est pris que pour un con-tribuable !