Le 24/10/2013

Les subventions aux Roms

Les Roms bénéficient d' importants soutiens financiers de la part d'associations qui fonctionnent grâce à l'argent public.

Les Roms bénéficient d’ importants soutiens financiers de la part d’associations qui fonctionnent grâce à l’argent public.

Les subventions aux RomsAinsi, le collectif a fait imprimer, aux frais du conseil régional d’Île-de-France, un livre intitulé « Ceux qu’on appelle les Roms, luttons contre les idées reçues« . Une brochure servant d’outil de propagande à la cause pro-Roms, qualifiant les critiques contre les Roms de « préjugés » et passant sous silence tous les aspects indéfendables liés à l’implantation des Roms en France: pas un mot sur l’exploitation des enfants contraints à la mendicité, au vol ou à la prostitution. Ce livre présente les Roms seulement comme des victimes de la politique sécuritaire du gouvernement.

Le collectif Romeurope regroupe près de 40 associations financées par des subventions publiques. Dont voici quelques exemples :

subvention de 328 930 euros à la Fnasat ( Fédération nationale des associations solidaires d’action avec les tsiganes et les ) pour la “prévention de l’exclusion” en 2011.

153 536 euros de subventions à la Cimade pour un “projet régional de défense des migrants” en 2011 ( voir aussi Subventions publiques à La Cimade).

subvention de 40 000 euros à la Ligue des droits de l’homme en 2011 pour “le débat citoyen, la défense des droits et la lutte contre les discriminations”.

- subvention de 20 000 euros à l’ association Hors la rue, en 2011, pour dans la prise en charge de mineurs délinquants “essentiellement d’origine roumaine” à Paris.

L’ Aset ( Association pour l’aide à la scolarisation des enfants tsiganes et autres jeunes en difficulté) ne fait quant à elle pas partie du collectif Romeurope et n’a perçu qu’une subvention de 2000 euros en 2011.

A l’heure actuelle, il est impossible de savoir combien il existe d’associations subventionnées spécialisées dans la défense des Roms. Ces association de défense des Roms réclament des subventions auprès de l’ Etat, des régions, des départements ainsi que des communes.

En 2012, Romeurope a reçu une subvention de 10 380 euros du conseil régional d’ Ile-de-France. a quant à elle bénéficié de 58 698 euros de subventions, l’Association familiale des gens du voyage  a touché 8 500 euros, et Uravif a reçu 25 500 euros d’argent public. La région Nord Pas-de- Calais a versé 53 375 euros de subvention à Areas, gens du voyage et Roms migrants.

source: valeursactuelles.com

Publié par Rédaction le 24/10/13

Print Friendly

Articles relatifs

Cet article est taggé dans: , , ,